Sur les bords du Mississippi

J’aimerais commencer cette chronique en louant la patience de Franck Driancourt qui m’a fait parvenir ce service pack depuis plusieurs mois et qui attend la chronique depuis des semaines ! Merci, merci, merci de n’avoir pas débarqué chez moi pour me coller un flingue sur la tempe jusqu’à ce que je finisse par la pondre…