• Les livres simples
  • Les visions positives de la vie
  • Les histoires d’adolescents
  • De la complexité
  • De la magie
  • Un roman pour adulte

Chronique détaillée

Merci à l’auteur de nous l’avoir proposé, c’était un voyage dans les rêves vraiment agréables et remplis d’ondes positives.
Je tiens à dire que ce livre devrait être lu par tous les jeunes ados, car il explore des questions qu’ils sont susceptibles de côtoyer et qu’il souligne l’importance d’en parler.
Les différents thèmes abordés sont (attention spoil) la bipolarité de tonton Gus, ce n’est effectivement pas un sujet courant, mais qui, malgré tout, met en avant les problèmes psychiatriques et les déconnexions qui en découlent qui peuvent faire souffrir. La rupture familiale, le suicide, les troubles alimentaires, le viol, la jalousie, la marijuana, le harcèlement scolaire, l’amitié, l’évolution de chacun, la confiance, le racisme, l’orgueil…
J’ai apprécié le fait que ce livre soit écrit avec des mots de la vie de tous les jours, qu’il aide à voir les choses du bon côté.
Un gros avantage pour les jeunes qui n’aiment pas trop la lecture, c’est qu’il est extrêmement court : 83 pages, ce n’est vraiment pas le bout du monde.
C’est une lecture rafraîchissante bien qu’elle aborde des sujets assez lourds, mais c’est fait de façon fluide et délicate, avec les yeux de l’adolescence, c’était un pari risqué, mais réussi : on ne ressent pas l’adulte derrière qui a rédigé ces lignes.
Après, soyons clairs : les situations se résolvent plutôt rapidement, mais cela cadre parfaitement dans le sens du livre. Et puis pour des gens qui souffrent d’un des problèmes rencontrer dans l’ouvrage, ils ont déjà un début de solution pour aller mieux.
Ce que j’ai aimé dans ce livre c’est que j’ai pu me reconnaître pas mal dans certains personnages, moi en tant qu’adolescente, pas moi maintenant, mais je pense que tout à chacun on peut se retrouver dans ces pages et se dire « Mais j’ai du bol : aujourd’hui, j’en suis sorti » ou au contraire penser « ah, mais c’est une façon de gérer le souci, une que je n’ai pas essayée »
Ce que j’ai aimé aussi, c’est la confiance envers ses amis qu’on découvre tout au long de ces pages ainsi que l’importance de communiquer avec l’autre. Souvent, partager un souci avec une autre personne peut nous faire du bien, et je dirais même que cela aide généralement.
Il y a une évolution de la narratrice subtile, mais bien présente, tout est écrit en « je » puisqu’elle vit l’histoire qu’elle nous raconte, mais surtout doucement elle prend confiance en elle.

Informations complémentaires

Titre :

prêtes moi ton rêve
Auteur :
Pauline Puyenchet
Genre :
fantastique
Éditeur
Chapõ'com
Nombre de pages :
83

Plonger au cœur des rêves des autres, nuit après nuit, s’immisçant ainsi dans leur esprit afin d’en comprendre l’essence, tel est le don de Molly. Seulement, dompter cet immense pouvoir révélant les secrets les plus intimes des gens n’est pas chose aisée pour une adolescente qui a encore tant à découvrir sur elle-même.
Se laisser griser par le phénomène, puis ne pas se sentir à la hauteur, apprendre ensuite à le maîtriser pour venir en aide aux personnes de son entourage… ce sont les différentes étapes qui ont jonché la destinée hors du commun de Molly.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-les sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.