Les Imhumvamps

La série des Imhumvamps est une trilogie de Sylvie Ginestet tout d’abord auto-éditée et ensuite éditée par Livr’s édition. Je l’ai découverte lors d’un festival de film fantastique. Lorsque je lui ai demandé plus d’informations, l‘auteure/l’autrice (comme vous le souhaitez) m’en a parlé avec tellement de passion que j’ai acheté les trois tomes d’un coup. Puis ils ont atterri dans ma bibliothèque et je les ai oubliés un petit moment.

Quelques mois plus tard, je voulais absolument lire un livre avec des vampires et je me suis rappelé cette trilogie. Ni une ni deux, j’attrape le tome 1… Et me voilà plongée dans un nouveau style de vampire, cette fois-ci, ils ne brillent pas au soleil, mais ils sont gentils… Enfin certains.

Vous êtes-vous déjà demandé si certaines légendes pouvaient être vraies ?
Lilly Connolly le pense et c’est pourquoi elle s’est lancée dans cette quête illusoire : trouver un vampire qui pourra la guérir de ses blessures.
Au cours de ce récit, elle rencontrera sur sa route bien des embûches et de multiples désillusions. Car après tout, s’ils existent réellement, pourquoi accepteraient-ils de l’aider ?

Bien plus qu’une simple histoire de vampires et d’humains, ce roman aborde une question sensible : que serions-nous prêts à faire pour sauver notre vie ?

Ma vision des choses avait changé, mon but était complètement fou et dangereux.
Pourquoi ne l’avais-je pas senti ? Je vivais la nuit la plus terrible de mon existence. Je n’avais jamais eu aussi peur.
Mais cette nouvelle épreuve, je l’avais provoquée et je savais maintenant que je ne pourrais plus jamais physiquement revivre cela. J’étais épuisée, vidée. Or, il m’avait à peine touchée.
La vie était trop importante pour la mettre en jeu. Je n’étais qu’une idiote en quête d’une vie meilleure, mais je devrais me contenter de ce que j’avais. »

Lilly va-t-elle renoncer à son projet ou sa volonté de vivre une autre existence sera-t-elle la plus forte ?

Source

Dans le premier volet on découvre notre héroïne, Lilly Connoly, toutes ses difficultés et pourquoi elle a décidé de chercher des vampires. Au cours du second volet elle apprends à faire avec sa condition de vampire, ou plutôt d’Imhumvamp et dans le dernier volet elle découvre les difficultés des familles vampires.

Ce qui m’a attiré en premier lieu, comme je l’ai dit, c’est la passion de l’auteur (j’ai d’ailleurs acheté tous ses livres par la suite, car j’en suis fan). Par contre, les résumés ne sont pas particulièrement élogieux comparés à ce qu’on découvre : l’imagination de Sylvie Ginestet semble être sans limite.

J’ai rapidement été conquise par le personnage de Lilly, qui est une personne fragile, à laquelle on peut s’identifier facilement. Sa rencontre avec Darren et les autres vampires est vraiment magique. La façon dont c’est écrit, permet de facilement imaginer les lieux : on a l’impression d’y être, que l’histoire se déroule sous nos yeux.

Évidemment comme tout bon roman qui se respecte il y a des couples qui se font et se défont, des pertes, de la souffrance, des bons moments, mais aussi des secrets dévoilés, des capacités particulières, des fonctions différentes de celles des romans de vampires classiques.


Commandez-les sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.