Aujoud'hui, nous avons la joie d'accueillir une nouvelle chroniqueuse dans notre équipe. Alors merci de faire un bon accueil à July !
L'équipe Nualiv

Titre : Arcane Médicis
Auteur : Samuel Delage
Genre : Policier
Éditeur : De Borée
Collection : Marge Noire
Nombre de pages : 347

Villa Médicis, Rome. Un cadavre avec les yeux énucléés est découvert au matin dans l’une des fontaines du jardin. C’est le choc au sein de l’institution, d’autant que la victime est le fils du directeur. Dépêché sur place, le commissaire Castelli conclut rapidement à un homicide et ne tarde pas à découvrir que la victime entretenait des liens ambigus avec les résidents.
Dans ce huis-clos où chacun devient un suspect potentiel, un jeu psychologique et macabre s’instaure avec le tueur qui, particulièrement retors et manipulateur, sème le trouble parmi les pensionnaires et le personnel.
Les tensions montent quand on retrouve le corps du jardinier avec les yeux énucléés, comme la première victime, à proximité d’un accès à l’une des nombreuses galeries sillonnant les sous-sols de la Villa. Quels sont les mobiles du tueur ? Qui sera la prochaine cible ?

Source

Mon avis :

Le cadre est très bien posé, le lecteur a l’impression d’être immergé dans la Villa avec les personnages. L’intrigue est intéressante, mais elle manque de profondeur. J’ai trouvé le texte trop détaillé et pas assez rythmé. Cependant, c’est agréable de s’imaginer le cadre et de le découvrir ensuite en photos et de se rendre compte que Samuel Delage l’a tellement bien décrit que mon imaginaire a créé une villa identique à la réalité.
Par contre, je trouve l’acharnement du commissaire Castelli contre Yvan inutile et injuste. Il est accusé dès qu’il pose les pieds dans la Villa, sans vraiment de raison valable, juste parce que le commissaire « ne le sens pas ».
Par ailleurs, les personnages sont trop nombreux pour être approfondis, et le huis-clos donne parfois une impression d’étouffement.
Il est impossible, avant le dénouement, de découvrir le coupable et ses motivations.
Marion et Yvan se retrouvent, mais le lecteur ne sait plus quelle relation leur attribuer, amis, amants, ex ? Et ce n’est pas ce roman qui apportera une réponse.
Samuel Delage nous emporte encore une fois dans une aventure chargée d’histoire et d’art, mais trop alambiquée à mon goût. En effet, il y a trop d’histoires qui se mêlent. Les meurtres, la relation entre Yvan et Marion, le passé d’Yvan qui resurgit sans vraiment de raison, cette partie n’apporte rien au récit, si ce n’est de connaître un peu plus le personnage et comprendre pourquoi il a choisi ce métier.
J’attends cependant avec impatience la sortie de son prochain ouvrage, peut-être que je comprendrai pourquoi il était important de découvrir le passé d’Yvan. J’espère toujours une fin heureuse pour Marion et Yvan, même sans qu’ils entament une relation sérieuse. Durant ces pages, j’avais parfois envie de les prendre dans mes bras pour les consoler et leur dire que ce n’est rien, il y a toujours un rayon de lumière même dans les ténèbres.

ARCANES MEDICIS Samuel Delage Italie Meutres Huis-clos Marion Yvan Art Pépite

  • À lire si vous aimez
  • À éviter si vous cherchez
  • Les romans policiers
  • L’art et les descriptions précises des lieux
  • Les personnages cassés
  • Des personnages simples, c’est le troisième ouvrage dans lequel on retrouve les deux protagonistes et mieux vaut avoir lu les deux premiers pour comprendre.
  • Un récit rythmé.
  • Trouver le coupable avant la fin du livre, impossible ici de deviner qui et pourquoi.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-le sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.