• Les romans courts
  • Les thrillers  psychologiques sans enquête
  • Les personnages torturés
  • A trouver, dans le récit, des indices qui pourraient laisser deviner la fin
  • Une enquête
  • Un long roman

Chronique détaillée

Délicieusement machiavélique. Un thriller monté avec brio, des personnages énigmatiques, des évènements inattendus, un cocktail parfait pour un livre à rebondissements.

Catherine a 35 ans, un super job, un fils qu’elle adore, et quelques oublis en plus d’un problème avec l’alcool. En une seule semaine sa vie va basculer.

Le livre est découpé par journée. Chaque jour de la semaine apporte son lot d’épreuves à Catherine. Chaque journée la rapproche inexorablement de son passé.

J’aime beaucoup cette sensation, quand j’ai eu terminé le livre, que le karma avait fait son travail. La fin est complètement inattendue. Un rebondissement qui nous rappelle que tôt ou tard, la roue tourne.

C’est encore une autrice que je découvre, et encore une dont je vais suivre les prochaines sorties.

Informations complémentaires

Titre :

La brume de l'oubli
Auteur :
Bloodwitch Luz Oscuria
Genre :
Thriller
Éditeur
Autoédition
Nombre de pages :
115

Je m’appelle Catherine. J’ai 35 ans, un appartement à Paris qui m’appartient, et un travail bien payé. J’ai aussi un fils de 5 ans, William, et une nounou en or, Claire. J’ai tout pour être heureuse. Et pourtant… »
Suivie par un psychologue, elle tente d’avoir une vie normale au milieu des moments où elle perd pied entre alcool, débauche et trous noirs. Témoin privilégié d’un meurtre dans la supérette où elle a ses habitudes, sa petite vie déjà pas si tranquille va basculer, en seulement une semaine.

Littéraire dans l’âme née en 1985 et Limougeaude d’adoption, Bloodwitch Luz Oscuria joue avec les mots depuis l’âge de 8 ans. Touche-à-tout, elle s’essaye à tous les styles, de la bande-dessinée à la poésie en passant par des pièces de théâtre, des essais, des nouvelles… Autrice auto-éditée et auto-entrepreneuse, elle compte sortir son 6<sup>ème</sup> ouvrage avant la fin 2019.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-les sur :

3 thoughts on “La brume de l’oubli”

    1. C’est exactement ça. L’atmosphère est pesante, on a l’impression de vivre dans l’ivresse. Cette sensation est vraiment très bien décrite, tout comme la façon dont Catherine va perdre pied dans la réalité. C’est une très belle découverte pour moi ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.