• Les récits où plane un mystère
  • La double narration
  • Les romans young adult
  • Un roman réaliste
  • Une histoire d’amour
  • Un récit sans aventue

Chronique détaillée

C’est un roman qu’on lit très rapidement, il est plutôt court et passionnant.

On est très vite plongé dans l’histoire raconter par deux protagonistes : Fred l’immortel dépressif et Jean le flic presque à la retraite qui tente de comprendre ce qu’il a vu sur une bande de vidéo surveillance.

Au niveau caractère autant ils sont extrêmement opposés, autant ils se ressemblent. Leur rencontre est à la fois inévitable et pourtant violente et va engendrer un tournant exceptionnel dans la vie de chacun d’eux.

J’aime beaucoup le fait que les chapitres soient court, cela permet de lire pas à pas la vie de chacun des protagonistes qui sont aussi les narrateurs. On passe par chapitre de l’un à l’autre. Il n’est vraiment pas difficile donc de suivre le court des événements de la vie de chacun d’eux. Ils sont narrateurs mais pas omniscients ce qui fait que le lecteur découvre les choses en même temps qu’eux.

Durant toute l’histoire un mystère plane : comment devient-on immortel ? D’où cela vient ?

Mais la fin n’est pas à mon goût car une suite n’est pas obligatoire ce qui me déplaît, car j’aime beaucoup le style d’écriture de l’auteur et les personnages.

J’ai beaucoup apprécié voyager aussi avec eux, car on commence le récit à Paris, mais on va aussi du côté de la Normandie et de la Bretagne deux régions que j’apprécie énormément.

Informations complémentaires

Titre :

Immortel ad vitam
Auteur :
Cécile Pommereau
Genre :
Fantastique
Éditeur
Noir d’Absinthe
Nombre de pages :
241

Fred a un physique banal et les poches trouées. Il n’arrive pas à garder une fille plus de trois semaines et sort de prison. Pour couronner le tout, c’est le jour où il essaie de se foutre en l’air qu’il apprend qu’il est immortel. Fred n’a pas de chance.

Jean, lui, est flic. Il pensait avoir tout vu après trente ans passés a la Crim’. Mais voilà qu’un beau jour, un de ses cadavres se paye le luxe de se tirer de la scène de crime. Pour lui c’en est trop et il est bien décidé à le retrouver. Il ne manquerait plus qu’il parte en retraite avec une affaire non élucidée…

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-le sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.