Chronique détaillée

Bon je ne recommence pas mon numéro de groupie, c’est un livre de Matthieu Biasotto alors je me lance dedans corps et âme les yeux fermés.

Après avoir lu sa dernière romance, je pensais retrouver un peu de sombre dans ce livre, c’est une Dark Romance qui est narrée, et on est très loin de 50 nuances de Grey, on est vraiment dans ce qu’il y a des plus dark dans une romance.

Prisca est une femme envoutante, métisse et libérée elle fait tourner les têtes. Elle assume sa sexualité et sa féminité. Mais Prisca plaque tout et disparaît dans un village isolé en Espagne. Sa meilleure amie, et amante d’un soir, Clio remue ciel et terre pour la retrouver. Elle en est certaine, disparaître de la sorte n’est pas dans les habitudes de son amie.

Surtout qu’avant de partir pour son dernier article, Prisca a confié à Clio être victime d’une sorte de malédiction. Tous ses amants et amantes souffrent après avoir succombé aux plaisirs charnels dans les bras de la belle métisse. Et Clio en a aussi fait les frais, ses deux bébés, ses chats adorés ont été éventrés, après leur nuit de passion. Nuls doutes pour Clio que cette malédiction est en lien avec la disparition de Prisca.

Pendant que Clio se débat pour retrouver la trace de sa Pumba, cette dernière est retenue contre son gré dans le village sectaire de Los Castillos. Dans ce désert numérique, Prisca espérait trouver l’abstinence et ainsi cesser de faire souffrir son entourage. Au lieu de ça elle découvre un village déviant et une population manipulée par un gourou.

Comme souvent avec les personnages de Matthieu, il n’y a pas de bons ou de méchants, chacun porte sa part d’ombre et de lumière. Il n’a pas de vision manichéenne de la situation. On comprend tant le bourreau que la victime. Cette fois encore Prisca n’est pas un agneau et le mal n’est pas forcément où on l’attend.

Informations complémentaires

Titre :

Le Mal en Elle

Auteur :
Matthieu BIASOTTO
Genre :
Thriller, Suspens, Dark Romance
Éditeur
Auto-édité
Nombre de pages :

309

En fuyant la France vers le désert andalou, Prisca espère une trêve, loin de ses démons. Loin des disparitions.

Au cœur d’un village isolé, dans une communauté très particulière, elle cherche des réponses quant au syndrome qui fait de sa vie un enfer. Mais elle s’est trompée : impossible de faire machine arrière. Ici tout le monde la déteste, elle ne peut compter que sur cet homme étrange. Un homme aux lourds secrets.

D’où viennent ses cicatrices ? Que fait-il ici ? Qui est-il exactement ? Et surtout… est-ce qu’elle pourra quitter cet endroit un jour ? Rattrapée par l’ombre d’un Mal dépassant les frontières, Prisca va découvrir, dans toute sa brutalité… la vérité.

Auteur indépendant depuis 2014, édité depuis peu de manière « traditionnelle », j’ai fait le choix d’être libre et de vivre de ma plume. Mon style se veut accessible, parfois rude, souvent existentiel. Je partage ma vie entre peinture et écriture, deux modes d’expression qui se complètent, finalement. Si les couleurs m’offrent un plaisir instantané, mes textes sont un moyen de me connecter au monde, d’entrer dans les vies, dans les cœurs tout en m’amusant comme un enfant. Je crois que cette vie d’artiste me colle à la peau, et je trouve qu’il n’y a pas de métier plus beau.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-les sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.