Titre : 666, Les Murmures du Diable
Auteur : AB Blackwood
Genre : Horreur
Éditeur : Auto-édité
Nombre de pages134 : 

Camille, une jeune fille de 13 ans, emménage dans une nouvelle maison. Obligée de quitter Londres et son meilleur ami pour vivre avec sa mère dans le Nord de la France, l’adolescente voit son existence sombrer dans l’horreur.

Victime de harcèlement scolaire, Camille commence à entendre des bruits inquiétants et à avoir des hallucinations. Isolée, persuadée d’être hantée par le Diable, elle s’enfonce dans la paranoïa.

Ali, son meilleur ami, tente de raisonner la jeune fille tandis que les phénomènes paranormaux tournent au cauchemar…

AB Blackwood est née en France en 1984, a grandi en Belgique, avant de revenir dans son pays de naissance, près de Nice.

Elle use aujourd’hui de ses initiales, Audrey de son prénom, pour marquer son nom de plume « Blackwood ». Très jeune, elle se passionne pour la littérature classique puis découvre l’univers des séries américaines, de la pop culture et des films d’horreur qui l’inspirent.

C’est d’ailleurs à 16 ans qu’elle participe à un premier concours d’écriture, bien que très jeune, elle avait pensé devenir tueuse à gages.

En cette période de canicule, AB Blackwood nous offre de quoi nous rafraîchir avec ce roman glaçant. Les chapitres sont courts, illustrés d’indices, et efficaces.

Entre agacement et pitié, le lecteur est mené en bateau par cette adolescente insupportable qui se plaint sans arrêt. J’avoue avoir pensé que les phénomènes paranormaux qui la touchaient était un retour de karma tellement je l’ai trouvée peste avec sa maman.

Victime de harcèlement scolaire, Camille est vraiment le bouc émissaire de ses camarades. Cet ouvrage, bien que pure fiction, met en avant, encore une fois, ces déviances, dont peuvent être victimes et bourreaux certains élèves. Ce fléau, bien que très ancien, devient aujourd’hui une menace trop importante pour être prise à la rigolade par les adultes.

Je me sens personnellement touchée et révoltée par le manque d’implication de certaines administrations face à ce phénomène qui ravage les cours de récré. Les adultes semblent oublier facilement comment on peut se retrouver moqué pour une simple différence. Qui n’a jamais été ridiculisé à cause de son nom, un détail physique, une attitude déplacée. Tout le monde est victime un jour où l’autre et nous sommes tous bourreaux, que se soit par nos actes ou notre silence.

Après cette digression, j’en reviens au sujet principal de cette lecture, la possession par un être démoniaque. AB Blackwood maîtrise son sujet à la perfection, et prend possession de nos nerfs jusqu’au couperet final.

Jeunes adultes, adultes, moniteurs de colonies, cet ouvrage est pour vous, si vous osez…

  • À lire si vous aimez
  • À éviter si vous cherchez
  • Frissonner de terreur
  • Les histoires d’horreur
  • Le surnaturel.

  • Une lecture rose pour les vacances
  • Une lecture adulte
  • Passer une bonne nuit après avoir posé son roman.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-le sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.