Lake Ephemeral

En ouvrant ce livre d’Anya Allyn (aux Editions du chat noir), je ne savais pas vraiment dans quoi je m’engageais… Et franchement, je ne regrette rien.

Sera, onze ans, a vécu toute son enfance dans un orphelinat. Mais sa vie prend un nouveau tournant lorsqu’elle découvre que sa mère biologique est bel et bien en vie et à sa recherche. Conduite à Lake Ephemeral, un domaine résidentiel isolé, pour l’y rencontrer, la jeune ado découvre une communauté en marge du monde. Là, les enfants sont libres de vivre pleinement jeux et aventures au quotidien dans ce paradis naturel. Mais bien vite, d’étranges détails troublent Sera : on lui refuse toute entrevue avec sa mère malade, les cinq autres jeunes qui cohabitent avec elle ne connaissent rien du monde ni de leurs premières années. Et si l’imposante clôture électrique qui délimite le domaine est bien installée pour les protéger de l’extérieur, pourquoi le terrain est-il infesté de plantes carnivores mortelles ? Dans les profondeurs du Lac Éphémère, Sera parviendra-t-elle à percer les secrets des sept manoirs ? Parviendra-t-elle à s’échapper ?

Source

On traverse différents types de littérature : roman triste, roman épouvante, science fiction. En un seul livre, on parcourt quelques années et pas mal de mystères.

J’ai été séduite par :

  • l’écriture fluide,
  • le paysage verdoyant du lac éphémère,
  • les épreuves que Seraphine doit subir.
  • tellement de mystères à résoudre,
  • la description de la souffrance qu’elle subit face à cette solitude qu’elle ne s’attendait pas à vivre en débarquant au lac suite aux promesses de retrouver sa famille.
Commandez-le sur :

2 thoughts on “Lake Ephemeral

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.