Underground

Bonjour à tous 🙂Logo du prix des auteurs inconnus et de Nualiv

Aujourd’hui, je vous parle du roman d’Oxanna Hope : Lebenstunnel – 1. Allégeance. J’aime beaucoup les uchronies alors quand j’ai lu les 10 premières pages de celle-ci pour la présélection de la catégorie imaginaire du prix des auteurs inconnus, j’étais plutôt emballée. Et c’était avec raison !

Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n’était pas celui que l’on connaissait ? 200 ans après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète. Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

En effet, j’ai trouvé le roman à la hauteur de mes attentes.

D’abord parce qu’il est bien écrit. Pas forcément une de ces écritures si fortes qu’elles subliment l’ensemble mais une jolie écriture aussi agréable que dynamique, sans fausses notes.

Ensuite parce qu’il est riche :

  • En personnages
  • En rebondissements
  • En imagination

Les personnages

Krista, le personnage principal est une jeune femme qui ne remet pas vraiment en cause le système dans lequel elle vit même si elle n’aime pas ce que son métier l’oblige à faire. Toutefois, les circonstances la confrontent à une alternative qui va lui permettre de se construire et de révéler une personnalité plus tranchée que ce que j’avais imaginé initialement. Mais jusqu’à la dernière ligne du livre, elle va devoir prouver son engagement à ses nouveaux alliés.

Parmi eux, Elias qui est tiraillé entre ses idées préconçues et la confiance qu’il accorde à Krista. Chez lui, j’ai particulièrement apprécié son choix d’agir plutôt que subir. Son caractère de rebelle qui se bat pour ce en quoi il croit : la liberté.

Celle qui m’a un peu déçue, c’est Anna qui, au départ a l’air d’une femme à forte personnalité qui ne s’en laisse pas compter. Pourtant, après la naissance de son enfant, j’ai trouvé qu’elle devenait plus effacée. Elle ne disparaît pas de l’histoire mais son caractère me semble moins résolu. D’une manière plus générale, je trouve que les femmes (hormis l’héroïne) sont plutôt en retrait dans l’histoire et je le regrette.

Ma mention spéciale, le personnage que j’ai adoré, c’est Zack qui s’est révélé très attachant malgré ses aprioris.

L’intrigue

On pourrait croire que la thématique a déjà été explorée sous toutes les coutures, pourtant, pas un instant, je n’ai eu l’impression de lire du « réchauffé ». Pour moi, au-delà du jugement anti-nazi forcément attendu dans une telle histoire, le livre parle surtout de l’embrigadement, de la manipulation du peuple par son gouvernement, de la foi aveugle en ses dirigeants. Mais aussi de l’embrigadement et de la manipulation des individus. Un sujet qui me parait d’actualité et très bien traité.

Avec un peu de recul, je crois que l’autrice a dû faire un travail énorme sur la cohérence de son monde. En effet, chaque arc se construit et est balayé sans la moindre hésitation par un événement majeur qui remet tout en question. Il serait facile de croire que ça rend l’intrigue difficile à suivre mais pas du tout : tout est fluide, logique, harmonieux. Ça me donne l’impression qu’Oxanna Hope baigne dans ce monde depuis longtemps et qu’elle le maitrise sur le bout des doigts.

Je suis généralement du genre à me laisser porter par l’histoire sans chercher à l’anticiper ; Il m’arrive pourtant de voir venir les choses, mais là, j’ai été complètement déroutée par les deux twists de la fin. Même si je l’avais voulu, je n’aurais JAMAIS pu deviner qu’ils allaient se produire

Ces deux événements ouvrent la porte vers une suite qui promet d’être passionnante si elle est dans la même veine. Pour moi, il s’agit indéniablement d’une autrice et d’une série à suivre !

Commander sur :

Laisser un commentaire