Jeux d’Hiroshima

Aujourd’hui, je vous parle de réacteur N° 4 de J.L. Lynch qui m’a gentiment été proposé en service presse et que j’ai littéralement adoré !!!!


Bien que j’ai l’habitude de lire du post-apocalyptique, cette histoire est, pour moi, vraiment très particulière. Le genre de choses que je n’ai pas l’habitude de lire et qui pourtant me touche profondément. Il ne s’agit pas d’aventures extraordinaires, mais plutôt d’un quotidien qui sort complètement de l’ordinaire. En lisant cette œuvre, j’ai été témoin de moments tout ce qu’il y a de plus normaux aux yeux des protagonistes alors qu’ils n’ont absolument rien de normal pour moi, lectrice. J’ai trouvé ce positionnement très particulier, très surprenant, très passionnant.
Il serait facile de croire que cette histoire se déroule dans un autre monde que le nôtre, ou au moins dans un futur qui n’existe pas encore. Pourtant, le titre et le sous-titre l’ancrent dans notre réalité, notre vie, notre histoire, notre possible… Ou presque.
L’auteur m’a complètement embarquée auprès de ces enfants abandonnés. Je me suis énormément attachée à chacun d’eux. Probablement que leur situation accentue cet attachement en jouant sur le côté émotionnel, mais pourtant, aucun des protagonistes ne se pose en victime, bien au contraire. Ce sont des survivants qui fonctionnent ensemble aussi bien qu’ils le peuvent au vu des circonstances. Ils sont en dehors du reste du monde et pourtant, ils ont leur monde à eux qui fonctionne… Approximativement, mais ça fonctionne… Et si ça fonctionne, c’est parce qu’ils sont liés par une profonde cohésion de groupe, mais surtout un réel attachement des uns aux autres. Si chacun a ses particularités, tous les autres le comprennent parce qu’ils sont tous dans le même bateau. Et puis, sûrement un peu aussi, par magie…
La plume très poétique de J.L. Lynch se met au service de cette ode à l’enfance, à l’innocence, à l’affection, à la débrouillardise…
Je crois que j’ai vraiment absolument tout aimé dans ce récit et je remercie sincèrement l’auteur de me l’avoir proposé, car il fait partie de ces bijoux qu’on découvre presque par hasard et qui me confirme la chance que j’ai de les croiser et de pouvoir vous parler d’eux parce qu’ils méritent d’être lus !

Ah… Au fait, j’ai presque oublié d’en parler… Mais encore une couverture que j’adore <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.