Chasse aux œufs

Bonjour à tous,

Je suis une enthousiaste… Et vous allez encore le constater aujourd’hui puisque je vais vous parler du roman qui m’a le plus surprise ces derniers mois. Je ne sais même plus par quel hasard je suis tombée dessus mais ça a été une découverte absolument extraordinaire. Il s’agit du roman de Jeanne Sélène : Le sablier de cendre.

Greg Forbs, quadragénaire, est le principal actionnaire du géant pharmaceutique de Gallica. Alors pourquoi se réveille-t-il nu dans un oeuf, au beau milieu d’une décharge ? Qui sont les inconnus à ses trousses ? Saura-t-il survivre dans ce nouveau monde sans pitié ?

Source

Si vous aimez l’action, ne craignez pas la violence, appréciez les ambiances tendues et un peu glauques, cet ouvrage est fait pour vous !

Sortir des sentiers battus

Je lis des auto-édités parce que je sais qu’ils peuvent se permettre d’écrire selon leurs convictions et pas seulement pour répondre aux demandes d’un public qui se complaît dans ses habitudes. C’est ainsi que je parviens à découvrir des ouvrages qui sortent de tous les schémas auxquels j’ai pu être habituée. Et, vous l’aurez compris, c’est le cas ici.

Cette histoire et la façon dont elle est traitée m’ont parues totalement inédite. Je n’ai jamais rien lu qui y ressemble avant. D’ailleurs, elle est classée en dystopie sur les sites de vente en ligne mais je trouve qu’elle ne rentre pas vraiment dans cette catégorie. Elle est, à mes yeux, absolument inclassable !

A en perdre la tête

Comme le héros, je me suis sentie totalement perdue dans cet univers incompréhensible. Et, au lieu d’en être gênée, je me suis totalement laissée porter par la situation. Bien sûr, on aimerait comprendre ce monde et ces principes de fonctionnement. Mais il ne nous en laisse tout simplement pas le temps car il soumet les protagonistes à un enchaînement perpétuel d’épreuves.

Alors, oui, on va en savoir plus, petit à petit mais pour cela, il va falloir suivre les pas de Greg Forbs.

Soutenir l’antipathie

Or, Greg Forbs n’est pas un personnage sympathique. A vrai dire, je l’ai trouvé absolument haïssable… pourtant, j’ai adoré le haïr. Je trouve que c’est un véritable tour de force de l’autrice que de choisir un personnage bourré des pires défauts et de faire en sorte que la lectrice veuille à tout prix qu’il se sorte des pires situations.

Sincèrement, je ne pense pas que quiconque puisse lui trouver des excuses pour certains de ses comportements. Or justement, l’idée n’est pas de pardonner mais de surmonter son mépris, voire son dégoût juste parce qu’on veut comprendre, on veut savoir quelle sera la conclusion.

Cerise sur le gâteau

Bravo à Jeanne Sélène pour ce coup de maître qui, en supplément, offre une écriture riche et entraînante. Je n’ai pas pu reposer ce livre avant de l’avoir terminé.

Commander sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.