Mari idéal ou parfait assassin ? Elle devait savoir… non ?

La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.

Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.

Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime.

Depuis ce jour, plus rien n’a été pareil.
Jane devient la femme d’un monstre aux yeux de tous.

Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquilité, même après un acquittement.

Mais aujourd’hui, Glen est mort. Fauché par un bus.

Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n’est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l’histoire ?

Chronique détaillée

Peut-on être mariée à un assassin et l’ignorer ? Voilà une phrase qui résume parfaitement ce livre.

Jane Taylor est l’épouse de feu Glen Taylor, le principal suspect dans la disparition de Bella Elliot. Depuis le décès de ce dernier, elle est de nouveau sous le feu des projecteurs, et Kate Walters, journaliste au Daily Post, compte bien obtenir une interview exclusive.

Entre 2006 et 2010, les différents protagonistes relatent leurs versions de l’affaire. La mère éplorée, le détective Bob Sparkes, la journaliste aux dents longues, le suspect, et surtout la femme du suspect. C’est autour d’elle que se cristallisent les derniers espoirs de connaître la vérité. Car personne ne peut imaginer qu’elle puisse ignorer ce qui est arrivé à la petite Bella. Épouse du suspect principal, elle ne peut qu’être au courant de ce qu’il a fait du corps de sa victime. C’est en tout cas ce que tout le monde pense.

Fiona Barton jongle avec les personnages, comme d’autres jonglent avec les balles. Elle nous promène d’une époque à l’autre, d’un personnage à l’autre, et le lecteur se laisse chahuter avec beaucoup de plaisir.
Tantôt comprise, tantôt méprisée, la veuve livrera-t-elle les secrets tant attendus ?

Informations complémentaires

Titre : La veuve
Auteur :
Fiona Barton
Genre :
Policier
Éditeur :
Fleuve noir
Nombre de pages :
416

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-le :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.