Cela fait cinq ans que Summer Marks a été brutalement assassiné dans les bois.

Tout le monde pense que Mia et Brynn ont tué leur meilleure amie. Obsédées par un roman intitulé The Way into Lovelorn, les trois filles s’étaient imaginées dans le monde magique où leurs fantasmes tordus, voire meurtriers prenaient vie.

La seule chose à faire, elles l’ont faite.

À la date anniversaire de la mort de Summer, une découverte apparemment insignifiante ressuscite le mystère et rapproche Mia et Brynn. Mais alors que les frontières commencent à se confondre entre passé et présent et entre fiction et réalité, les filles doivent faire face à ce qui s’est réellement passé dans le bois il y a tant d’années, aussi monstrueux soit-il.

Chronique détaillée

Ce livre est un mix entre Les menteuses de Sarah Shepard, l’harceleur en moins, et Narnia ou The magician.  Le premier car effectivement 3 filles sont amies bien que rien ne les réunisse, comme pour Les menteuses, et la mort de celle qui les unit est la base de l’histoire. Le côté The magician, car ces trois filles sont unies par l’amour d’un livre qui parle du passage dans un autre monde, les extraits qu’on lit de ce livre me font aussi beaucoup penser à Narnia.

Au début justement tous ces parallèles m’ont donné envie de mettre de côté le livre… Eh bien heureusement que je ne l’ai pas fait. J’ai été plongée dans la vie passée et présente de Brynn et Mia. Leur amitié qui reprend forme doucement avec toutes les difficultés possibles après 5 ans où pour finir les doutes et les peurs se sont insinués en elles.

Donc elles se retrouvent 5 ans après leur meurtre de leur amie commune, Summer, une véritable peste, menteuse. Mais que cachait-elle de façon aussi viscérale ? Pourquoi ne laissait-elle jamais la possibilité au deux autres de garder « retour à Lovlorn » ? Eh bien parce qu’au fond ce n’est peut-être pas Summer qui écrivait la suite, ce n’est peut-être pas elle qui a mis sur pied Lovlorn dans la vie réelle. Mais alors qui ?

Avec l’aide de leurs amis elles vont mener l’enquête pour comprendre tout ce qui se passait. On va doucement rentrer dans leurs univers, avec tous les mensonges qu’ils découvriront ensemble.

 

Personnellement je trouve que l’histoire est amorcée de façon assez sympa, entre passé et présent, vu par l’une puis l’autre. On a du coup le point de vue des deux amies et pas juste d’une seule. Et surtout elles réapprennent à se connaitre, c’est plutôt réaliste comme situation car beaucoup trop de livres font l’impasse sur le fait que plusieurs années s’écoulent entre deux moment où des amies se voient et ce n’est pas grave. Or là justement ce n’est pas le cas, tous les personnages ont évolué, surtout à l’âge où ils se sont perdus de vue.

J’aime beaucoup le fait que justement les choses se corsent doucement, on découvre des choses pas jolies-jolies mais dans une ambiance qui évolue doucement mais surement, on se retrouve dans une ambiance plutôt glauque et en même temps très positive, c’est assez étrange. Leur courage ne date pas d’hier, elles se sont battues et ont souffert et le livre ne le cache pas.

  • Qu’un livre vous pusse à réfléchir
  • Les flashbacks précis
  • Les histoires d’adolescents
  • Un roman d’amour
  • Un roman fantastique ou fantasy
  • Un roman pour adultes

Informations complémentaires

Titre : Broken Things
Autrice :
Lauren Oliver
Traduction :
Alice Delarbre
Genre :
Thriller
Éditeur
Albin Michel
Nombre de pages :
480

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-le sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.