Et si la peine de mort devenait un jeu de télé-réalité ? Grâce à une application, les honnêtes citoyens peuvent désormais visionner, commenter et partager les exécutions des criminels envoyés sur l’île d’Alcatraz 2. 0. Tout y est orchestré pour que leur mise à mort soit du grand spectacle. Dee, lycéenne, se réveille dans cet enfer, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis. Des millions de personnes vont-elles assister à son #massacre ?

Chronique détaillée

J’ai beaucoup aimé, car l’histoire est pleine de rebondissements. Je me doutais un peu de qui était le Postman qui dirige l’île. Malgré tout l’histoire reste étonnante.
En dehors des rebondissements, j’ai beaucoup aimé les scènes de mort, et bien oui la torture bien décrite peut faire du bien au moral : à la place du personnage imaginé, une personne qui nous a profondément blessés peut faire un bien fou (non, non rassurez-vous, je ne suis pas une psychopathe, juste j’ai eu beaucoup de soucis ces derniers jours avec une personne et ça m’a permis de tenir le coup)
Moi qui ne suis pas du tout fan de la télévision, et encore moins des programmes de télé-réalité ce bijou qui démonte ce genre de programmes ne pouvait donc que me plaire… heuuu oui, c’est un avis personnel, je ne reproche pas à qui que ce soit de regarder quoi que ce soit, mais ce livre met en avant certaines choses comme le fait qu’on ne verra jamais un vieux ou une moche dans ce genre d’émission à moins que cette personne soit profondément humiliée. Et je dois admettre que je suis plutôt d’accord avec cette idée. En prime, on parle bien clairement de mise en scène dans le livre.

Outre, des chapitres courts (et oui encore un ^^) il y a aussi des sortes d’interludes avec les avis des gens qui regarde l’émission et je trouve que ça ajoute une petite touche supplémentaire à la trame de l’histoire, qui se passe enfermée sur une île, mais sont pourtant constamment observés.
Ce livre est un parfait exemple de la critique de la société et ses dérives de voyeurisme entre télé-réalité et réseaux sociaux : qui, de nos jours, n’a jamais regardé une émission pour pouvoir « mater telle ou telle personne » ? Qui peut se vanter de n’avoir aucun profil sur aucun réseau social ? Qui n’a jamais regardé un/une youtubeur/eusse ??? Moi la première, quand je m’ennuie je vais regarder le mur Facebook de mes contacts. Après avoir lu ce livre, j’avoue que j’ai un peu levé le pied.

  • les romans qui ne voilent pas la violence
  • Les œuvres critiques
  • Les retournements de situation
  • De l’imaginaire
  • Une histoire drole
  • Du positivisme

Informations complémentaires

Titre :

#murder
Auteur :
Gretchen McNeil
Genre :
Thriller
Éditeur
Editions Milan
Nombre de pages :
408

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-les sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.