Au Costa Rica, la sensualité virile de la danse porte un nom : Santi. Bourreau de travail, sa vie est un pari qu’il aime jouer à pile ou face. Pourtant en coulisse, le destin vient de trancher et le pousse à suivre un autre chemin, loin de la scène et de la capitale, sur la route d’une tatoueuse de talent.

Rien ne présageait sa rencontre avec Nita, éternelle épicurienne addict au Coca Light, dotée d’un caractère aussi volcanique que la péninsule qu’elle habite. Mais il faut croire que l’existence joue à quitte ou double avec ces deux âmes.

Sont-ils prêts à se lancer dans un tango sulfureux qui s’esquisse dans l’encre et la passion ?

Larguez les amarres et laissez-vous porter le long de la côte Pacifique par la « Pura Vida » costaricaine sur le rythme endiablé de la salsa.

Auteur indépendant depuis 2014, édité depuis peu de manière « traditionnelle », j’ai fait le choix d’être libre et de vivre de ma plume. Mon style se veut accessible, parfois rude, souvent existentiel. Je partage ma vie entre peinture et écriture, deux modes d’expression qui se complètent, finalement. Si les couleurs m’offrent un plaisir instantané, mes textes sont un moyen de me connecter au monde, d’entrer dans les vies, dans les cœurs tout en m’amusant comme un enfant. Je crois que cette vie d’artiste me colle à la peau, et je trouve qu’il n’y a pas de métier plus beau.

Chronique détaillée (à 4 mains)

L'avis de July

Embarquement immédiat pour le Costa Rica.

Santi est danseur, envers et contre tout. Il a la musique dans la peau, les sons latinos rythment sa vie. Salsa, bboy, hip hop, ce qui l’anime c’est le feu des projecteurs sur son corps sculpté.

Nita est tatoueuse, L’encre se mêle au rouge de son sang. Marquée à vie par les mensonges et les déceptions, elle se doit de faire perdurer le Samian Ink, salon de tatouage aux abords de la plage de Putarenas

Santi est foudroyé en plein gala par un malaise qui le met KO. Il va devoir repenser toute sa façon de vivre jusqu’à la fin de ses jours. Il établit alors une liste des choses qui lui tiennent à cœur de réaliser avant qu’il ne soit trop tard. La première participer au festival Roots & Rica.

Nita déteste tatouer des dauphins et des tribaux aux touristes venus en nombre au festival Roots et Rica, mais cette année, elle devra dépasser ses aspirations et renier ses principes pour sauver le salon de tatouage.

Santi et Nita, deux caractères explosifs, deux personnages blessés, deux destins torturés. Et un mensonge qui va ébranler nos deux protagonistes.

La meilleure romance de Matthieu Biasotto à ce jour. La plus aboutie et la plus triste aussi. J’ai pleuré des litres de larmes en lisant.

notre chroniqueuse de charme spécialisée en new romance : Nad !

L'avis de Nad

Merci a July d’avoir attisé ma curiosité avec cette lecture et surtout un grand merci a Matthieu Biasotto pour ce voyage dans les eaux claires sous le soleil et les pieds dans le sable blanc, le tout, sur un rythme endiablé de salsa.

Santi est un homme d’un charisme absolu au déhanché qui fait grimper la température des filles, pour reprendre une expression qui m’a beaucoup plu, il est « létal ». C’est un homme plutôt arrogant et sûr de lui même s’il se laisse guider par sa pièce porte-bonheur pour prendre certaines décisions. Il devient adepte du « on ne vit qu’une fois » lorsqu’il perd la possibilité de pratiquer sa passion : la danse. Il n’a pas une grande relation avec sa famille, surtout avec son père qui ne comprend pas sa passion, mais part quand même rejoindre son frère et l’entraîne avec lui pour réaliser ces idées qu’il a mit sur une liste de « choses à faire ».

Nita est une tatoueuse de talent pas reconnue un peu rebelle, qui se moque de ce que pensent les autres. Elle a une grande aversion pour les touristes qui viennent chaque année et qui lui demandent de réaliser des tatouages « trop communs », sans aucune personnalisation. Elle est sensible malgré son caractère et a eu une enfance pas très simple, car son père les a abandonnées elle et sa mère. Du coup elle pense que tous les hommes sont des menteurs (son passé sentimental ne l’a pas convaincue du contraire).

Leur rencontre, due à la pièce porte-bonheur de Santi, est explosive avec leurs échanges plein de piquant voir même de mordant !!!

J’ai adoré la force de caractère des personnages ainsi que leur sensibilité, ils m’ont fait passer par tout une palette d’émotions. Ce voyage au Costa Rica fut très stimulant tellement c’est bien décrit, je m’imaginais bien les tatouages, les paysages, leur façon de danser avec envie de les rejoindre sur la piste. J’ai pu aussi découvrir le chamanisme, qui est une pratique religieuse, avec une chamane assez déconcertante… La playlist qui accompagne cette lecture est une super idée !!! Je connaissais déjà certains morceaux, mais pour d’autres ce fût une belle découverte en particulier celle qui est devenue ma préférée : Carita de inocente de Prince Royce.

Informations complémentaires

Titre : Santi
Auteur :
Matthieu Biasotto
Genre :
Romance
Éditeur
Autoédition
Nombre de pages :
550

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-le :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.