Plongeons et légendes

Logo du Prix des Auteurs Inconnus - NualivAujourd’hui, je vous parle d’un ouvrage sélectionné dans la catégorie Romance du Prix des Auteurs Inconnus 2018. Il s’agit de : Au cœur du Loch – La légende d’Iseabail et Keir de Marine Gautier (Collection Infinity)

L’Écosse, ses îles et ses histoires.
Dans un pays encore marqué par les rébellions jacobites, Andrew, ancien Highlander, tente d’élever seul ses deux filles : Iseabail et Moira. Au travail de la terre se succèdent les escapades secrètes au bord des Lochs. La famille s’y retrouve autour d’un air de cornemuse, savourant les contes de leur lande.
Sous la surface ondulent les mythes.
Cependant, l’apparition d’un être de légende bouleverse l’une des sorties de la famille McAndie. Craignant pour la vie de sa jeune sœur, Iseabail s’élance vers l’esprit aquatique et se fait engloutir avec lui au fond des eaux sombres.
Un sacrifice peut-il changer tout un destin ?

Source

Un départ longuet

Il me faut l’avouer : j’ai vraiment eu du mal avec le début. Je ne sais pas trop pourquoi j’avais tant de mal à entrer dans l’histoire.

Je viens de vérifier et il n’y avait pourtant que 40 pages avant la rencontre entre Iseabail et Keir, soit à peine 12 % des 318 pages de l’ouvrage. Et pourtant, ces débuts m’ont paru longs alors même que les personnages m’étaient sympathiques. Je ne voyais pas où se dirigeait l’histoire. Je crois que ça m’agaçait un peu.

Cependant, l’écriture était particulièrement agréable. Les descriptions très imagées m’ont aidée à dépasser cette première impression de lenteur.

Mais une suite entraînante

Et puis, ils se sont rencontrés. Et là, tout a changé. Je ne pouvais plus décrocher tellement l’histoire me captivait. Les pages défilaient. Les caractères des personnages se révélaient. L’intrigue filait vers son dénouement à la vitesse de la lumière. Du moins, c’est l’impression que j’ai eue !

Je crois que ce qui m’a le plus surprise dans ce récit, c’est l’aspect fantastique. Je me doutais qu’il serait présent vu la quatrième de couverture, mais je ne pensais pas qu’il prendrait une telle place dans le récit. Or, en tant qu’amatrice de légendes et de magie, ça ne pouvait que me charmer !

Par contre, pour quelqu’un qui cherche avant tout de la romance, ça pourrait avoir l’effet inverse. En effet, même si l’histoire d’amour a une part importante dans le récit, je trouve qu’elle est un peu en retrait par rapport aux légendes et à l’aventure.

Pour moi, ce sont principalement la trame et sa magie qui m’ont entraînée dans leur sillage. Toutefois, elles étaient soutenues par une écriture riche et fluide, mais surtout par des héros attachants.

Des personnages attrayants

Bien qu’intéressant par son vécu, j’ai eu l’impression que le personnage de Keir n’était pas suffisamment approfondi. Je regrette un peu de n’avoir pas mieux appréhendé sa personnalité. En tout cas, il m’a donné l’impression de manquer de détermination, d’être résigné, de facilement baisser les bras. Toutefois, ça le rend plutôt mystérieux et, comme Iseabail, j’ai eu envie de le prendre sous mon aile. J’espère, néanmoins, que la suite lui donnera plus de consistance et de dynamisme.

Par contre, je me suis prise d’une grande affection pour Iseabail. J’aime ces romances où l’héroïne est agit sur son destin. J’apprécie qu’elle ne se laisse pas porter par le courant, mais prenne les choses en main. Et là, on se retrouve avec un petit bout de femme, toute jeune et lumineuse, mais avec un sacré caractère. Elle répond parfaitement à mes goûts pour ce genre de lecture.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.