Le journal du Nightstalker

Titre : Le journal du Nightstalker
Auteur : Steve « serpent » Fabry
Genre : Urban Fantasy
Éditeur : Le Monde des Etoiles A.S.B.L.
Nombre de pages : 

  • Tome 1 : 129 pages
  • Tome 2 : 154 pages

Un ange décide de descendre du Paradis, de renoncer à sa vie auprès du Père afin de découvrir le sens de l’humanité et de sa propre existence. A travers découvertes et déceptions, il rencontre la part de bonté des hommes mais aussi la souffrance que beaucoup ressentent et est déchiré par cette dualité entre le bien et le mal. Cette prise de conscience le pousse à aider l’humanité dans sa quête de l’équilibre. Il devient un protecteur: le Nightstalker Plusieurs ennemis apparaîtront sur la route du héros mais aussi des alliés. Au milieu de ce champ de bataille, à qui pourra t-il se fier ?

Sur ses épaules pourrait reposer le sort de l’humanité…

La situation devient alarmante. De plus en plus de démons se baladent librement dans les rues de la cité et la fin des temps semble inéluctable. Le Nightstalker se bat de toutes ses forces pour ne pas être dépassé par les événements. Mais au Paradis, le chaos semble s’installer… Dans l’ombre, certaines réactions inattendues se produisent et pourraient avoir de graves conséquences.

Que faire lors qu’aucun choix ne peut être le bon ?

Steve « Serpent » Fabry, bassiste-chanteur de Sercati, auteur-compositeur, écrit l’album : « Tales of the fallen (part 1) ». Dans cet album, il retrace l’histoire d’un ange décidant de quitter le Paradis pour aider les hommes. On suit sa chute, son combat, ses doutes, sa détermination.

Pris par son personnage, l’auteur sent qu’il ne peut pas en rester là. Dans ce recueil, il nous livre l’histoire de cet ange, l’histoire du « Nightstalker ».

J’ai rencontré l’auteur à Mons Livre et ce fut une véritable révélation, car, avec le Nightstalker, on rentre dans un autre univers.

L’histoire se déroule sur Terre, quelque part, partout et nul part à la fois. À force d’admirer les humains, un ange est envoyé sur notre planète.Il aura alors l’occasion de tenter de comprendre notre espèce. Nos coutumes, nos émotions, nos humeurs. Nous sommes une énigme pour lui, des spécimens à déchiffrer.

Il bénéficiera de l’aide une alliée pour comprendre ce monde : Miss Ombrelle, magnifique jeune femme mystérieuse, tendre et douce et aussi capable de se battre.
Chaque chapitre nous confronte à une nouvelle bataille, physique ou psychologique.

L’ange peut-il sauver l’humanité avec comme seule aide Miss Ombrelle ??? Que font ses frères au paradis ???Va-t-il être seul à devoir se battre contre Lucifer ???

Ce n’est pas tellement mon style de lire des histoires d’anges. Encore moins des histoire de guerre anges/démons. Mais, cette fois, j’ai été séduite dès les premières lignes et j’ai eu du mal à décrocher du premier tome. Je ne parle même pas du second que je n’ai pas du tout lâché avant d’être arrivée au dernier mot. J’étais transportée dans cet univers et je voulais suivre les aventures de cet ange jusqu’au bout.

À la fin de chacun des romans nous avons une partie « réaliste » si je peux m’exprimer ainsi, avec les résultats des combats du Nightstalker On découvre ainsi un policier, le sergent Matennen qui sera en charge du dossier du justicier.

À la fin du premier tome, apparaît donc ce personnage de façon originale : sous forme de dossier. Dans le second tome, il sera un personnage à part entière, on en découvrira plus sur lui et son histoire, comment il s’y prend pour enquêter sur l’ange, car même si tous les témoignage s’accordent à dire que c’est un ange, lui réfute cette possibilité en cartésien qu’il est.

Je n’ai qu’une hâte : que le troisième volet sorte enfin.

  • À lire si vous aimez
  • À éviter si vous cherchez
  • Un récit bref et envoûtant
  • Un roman qui nous fait réfléchir sur le genre humain
  • Un roman rythmé
  • Une histoire simple
  • Une histoire sans suite
  • Une lecture longue

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.