Titre : Lisez-moi
Auteur : Muriel Roland Darcourt
Genre : Humour
Éditeur : Autoédité 
Nombre de pages : 216

« Vous voilà donc lecteurs avec mon livre entre vos mains. Qu’allez-vous faire ? Le lire ? Ou le reposer en rayon comme vous le faites chaque fois ? Sachez pourtant que dans ce roman-là il est question de moi, certes, mais de vous également puisque vous êtes une partie de ma vie à présent. Rencontrons-nous vraiment, vous voulez bien ? Promis, je ne m’épancherai pas – trop – sur mon statut d’auteur mal aimé, et pour vous soulager je vous annonce même qu’il s’agit de mon dernier. Alors, vous le prenez cette fois ? Ouvrez-le quoi, et lisez-moi ! » Milan Hernst

Source

Grand-père poète auprès duquel je découvre très tôt les grands textes en adorant apprendre par cœur les tirades de tous les auteurs classiques.

Mère boulimique de lecture qui met à ma disposition une immense bibliothèque peuplée d’écrits en tous genres, via laquelle je plonge dans la littérature en dévorant tout ce qui passe à ma portée.

1ère tentative d’écriture vers l’âge de 9 ans, certitude à 12 que je deviendrai un écrivain plus tard. Consciente à 15 qu’il me faudrait vivre milles expériences d’exception pour pouvoir écrire ce que j’avais l’intention d’écrire. Vie chaotique en accord avec ce choix.

10 ans de travail pour peaufiner un style, comprendre les thèmes récurrents qui me poursuivent, affirmer mon identité narrative.

1er Roman à 29 ans avec l’amère constatation que le chemin sera long.

Aujourd’hui j’en ai 47, je sais qui je suis, d’où je viens et où je vais. J’écris. Adoptant une route sinueuse pleine de combats et de drames, de couleurs et de joies, en marge de ce qui se fait, se dit et se doit, je continue d’écrire des histoires pseudo-naïves teintées d’ironie noire avec l’inébranlable conviction que l’écriture est ma voie.

Source

L'avis d'Edwige

J’ai eu la chance de découvrir Muriel Roland Darcourt à travers son roman Reste aux Editions Reines-Beaux et il demeure, à ce jour, un des livres les plus bouleversants que j’ai lu ! Aussi, quand elle m’a proposé son nouvel ouvrage a-t-elle tenu à préciser qu’il s’agit d’un tout autre registre !

En effet, Lisez-moi n’a pas eu le même impact sur moi. D’abord parce que j’ai trouvé que l’écriture était moins belle, moins émouvante. Bien sûr, ce n’est pas l’objectif de ce nouveau roman, mais je trouve ça un peu dommage…

Toutefois, je me suis laissée prendre au jeu de cette chronique quelque peu désabusée dont le personnage est un écrivain à la recherche de son public. L’autrice précise qu’il y a pas mal de références à son vécu dans le livre et elle y parle d’ailleurs de Reste ! Par conséquent, j’ai l’impression de l’avoir découverte à travers ce personnage même si, je ne sais pas quelle part de réel s’est immiscée dans quelle part de fiction.

En tous cas, malgré des débuts un peu « pleurnichards » à mes yeux, j’ai fini par me laisser emporter par le côté absurde et drôle du récit. J’offre une mention spéciale à la description d’un repas de famille que j’ai trouvé hilarant. J’étais au restaurant d’entreprise quand je l’ai lu et les autres tables ont du se poser des questions sur ma santé mentale quand ils m’ont entendu glousser comme une dinde.

Au final, j’ai trouvé que Lisez-moi est un bon divertissement, plutôt facile à lire et débordant d’auto-dérision.

L'avis d'Emylee

Je dois l’avouer, j’ai mis un certain temps à entrer dans le livre. J’ai lu les premières pages en me demandant où tout cela allait me mener et surtout si je ne devrais pas arrêter totalement ma lecture, sous peine de mourir de lassitude. 

Et puis contre toutes attentes, il s’est passé quelques choses de magique : j’ai ri ! 

J’ai ri, parce que je me suis identifiée. J’ai ri, parce que ce personnage est finalement beaucoup moins plat qu’il n’y parait ! 

Et surtout, j’ai ri ; parce qu’il y a eu des mots… crus ! Des gros mots quoi !

Oui, je sais, il m’en faut peu, mais c’est un détail qui a son importance pour moi. Il faut que le personnage ressemble à quelqu’un de vrai avec ses failles et ses démons, ses travers et son côté « à côté de la plaque » !

Et là, bingo ! C’est tout à fait ça ! Et puis, je dois vous confesser que ce personnage me ressemble sur le fait qu’il rêve secrètement ou non, de voir son nom d’auteur reconnu à sa juste valeur. Il crève de reconnaissance. Et ça, pour l’autrice qui sommeille en moi, ça sent le vécu comme on dit !
J’ai aimé ses bizarreries, j’ai aimé ses mots, j’ai aimé ses états d’âme, j’ai même aimé ses amis ! Alors, dois-je vraiment en dire plus ? 
Un simple « Lisez-le ! » Devrait suffire ^^

L'avis de July

J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce livre. Les 30 premières pages s’attardent sur les raisons qui poussent un auteur édité à cesser son activité par manque de public. J’ai commencé par me dire que si elle ne voulait pas écrire, rien ne l’y forçait. 

Mais ça se sont les premières pages. Ensuite, le roman prend un virage à 90° et devient drôle. J’ai ri dans la salle d’attente d’un spécialiste, seule, devant ma liseuse. 

Ce n’est pas une lecture qui me laissera un grand souvenir, mais elle a eu le mérite de me faire rire et de m’évader alors que ce n’était pas une période facile pour moi. 

C’est aussi ça le but des livres, s’évader, sortir de sa routine et explorer de nouveaux horizons. 

J’ai découvert un style qui n’est pas le mien du tout, alors merci Edwige de nous avoir proposé ce livre.

  • À lire si vous aimez
  • À éviter si vous cherchez
  • Les personnages crédibles et bien construits
  • L'humour, l'auto-dérision
  • Vous sortir de votre quotidien en partageant celui de quelqu'un d'autre
  • A être happé par l'histoire dès les premières lignes.
  • Un documentaire sérieux sur la condition d'écrivain

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-le sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.