Vu que je vous ai posé la question sur ma page et que vous avez été une grande majorité à m’encourager à faire des retours de mes visites en salons du livre, je me lance dans cet article à propos de celui de Pusignan : Il était une fois… Pusignan, organisé par Livre passion tentation le 14 et 15 septembre dernier.

Pour commencer, j’aimerais vraiment dire à l’association qu’elle a fait un boulot de malade ! Je n’aurais pas imaginé qu’une bourgade comme Pusignan puisse attirer tant d’auteurs, de maisons d’édition et de public. Je vous explique : je vis dans une des villes de 30 000 habitants à quelques kilomètres de là et, pour moi, Pusignan, c’était un peu « le trou du cul du monde ». Une bonne claque dans la tête de mes préjugés plus tard, force m’est de constater que ça n’empêche pas ses résidents de se lancer dans un pari de fou… Et de le gagner haut la main ​!!!!! Énorme, énorme, énorme bravo aux organisatrices : Pour une première édition, vous avez fait très fort.

Bien que le salon se soit tenu sur deux jours et que j’ai eu l’impression de le parcourir dans tous les sens, j’ai quand même réussi (je ne sais pas comment) à manquer Les éditions du petit caveau, Guillaume Schroll et Gab Stael que je m’étais pourtant promis d’aller voir. C’est fort dommage, mais ce n’est que partie remise, je suis certaine qu’il y aura d’autres occasions…
Par contre, j’ai enfin pu croiser Jean-Frederic Toiron, mais nous avons à peine pris le temps de nous parler, car nous étions tous deux en pleine visite du salon et découverte de ses auteurs. Mais c’était chouette de le rencontrer après l’avoir suivi depuis des années sur les réseaux et l’avoir vu déployer ses ailes de jeune auteur. Il ressemble parfaitement à l’idée que je m’étais faite de lui : souriant et enthousiaste…

J’ai aussi croisé les visages connus de Anne-Lyse Blasco, Marjorie Levasseur, Benoit Toccacielli et de Denis Daul, les copines et copains du Salon de l’Autoédition 2019. Ce qui m’a rappelé qu’il faut vraiment que je lise Mes amis de savent pas lire et L’Évasion. Le premier parce que j’ai adoré l’extrait audio qui avait été enregistré l’année passée, le second parce que je suis folle amoureuse de la couverture ! J’ai aussi craqué pour le dernier ouvrage de Denis qui a réussi à me vendre un exemplaire papier… Tout simplement parce qu’il ne fait pas de numérique. Ç’a été mon seul achat papier du salon. Et j’ai toujours le premier tome D’Akade qui attend patiemment dans ma liseuse que je me jette à corps perdu dans sa lecture.

Et puis, il y a eu toutes ces nouvelles rencontres… Avec tant d’auteurs présents, autant vous dire que j’en ai entendu des speechs, j’ai flashé sur des couvertures, j’ai noté bon nombre de titres à ajouter dans ma liseuse et j’ai même récolté quelques dédicaces.

Je serais incapable de n’oublier personne si je voulais lister toutes ces rencontres, mais j’aimerais sincèrement remercier Céline Saint-Charle et son charmant mari pour leur accueil et la bonne heure de discussion à partager notre amour pour les nouvelles (surtout celles de Céline, bien sûr !) Je ne connaissais Céline qu’à travers ses écrits dans L’Indé Panda et j’ai été enchantée de découvrir une personne aussi ardente, honnête et bienveillante. C’était déjà validé avant, mais je suis d’autant plus ravie qu’elle ait accepté de me prêter une de ses nouvelles pour le projet Nualiv raconte…

J’aimerais aussi faire faire mention de la bande d’indé avec qui nous nous sommes retrouvées, Émilie (de Mordu de lecture) et moi, à table samedi soir : la pétillante Olivia Sunway (dont les couvertures me font de l’œil depuis déjà pas mal de temps sur les réseaux), l’adorable Jordane Cassidy, la douce Annie Quaglio Chapouille et l’énergique et naturelle Angel. B. Chacune d’elle m’a offert un accueil très chaleureux sur le salon et j’ai adoré la saveur du bouquet de leurs personnalités si différentes et pourtant si communicantes et communicatives. Les filles, si vous me lisez, gardez cette super énergie positive. Ça fait vraiment de bien de passer un moment avec vous !

Juste à côté d’elle et tout aussi charmante, énergique et positive, j’ai pu rencontrer aussi Emily Jurius qui est la seule qui a réussi à me faire penser à faire une photo pour le blog ! (j’en ai fait plein d’autres… mais égoïstement, pour moi… essentiellement des couvertures des livres que je veux lire !) Je ne doute pas de craquer bientôt pour son roman Blue Blood !
J’ai eu un gros coup de cœur, également, pour Tsylia A. dont j’ai adoré l’ardeur et le charisme. Je lui souhaite bonne chance chez son nouvel éditeur 😉

Un grand merci enfin aux membres de Something Else Éditions et Livresque Éditions pour l’accueil personnalisé et passionné qu’ils m’ont offert. Si je connaissais déjà la première, ce fut une pure découverte de la seconde et je vais suivre de très près ces maisons d’édition très différentes l’une de l’autre, mais qui m’ont toutes deux emballée par leur catalogue et l’ambiance sur leurs stands.

Résultat des courses : Je confirme que je ne peux plus prendre de services presse pour un moment parce que ma pile à lire personnelle a augmenté d’au moins une vingtaine de livre et ma wish list d’autant.

Merci à tous pour ce week-end mémorable !

PS : Messieurs-dames les auteurs, éditeurs et même libraires que je n’ai pas cités, je ne vous oublie pas pour autant…

PS2 : Ça peut paraître idiot, mais pour moi,a rencontrer les auteurs, découvrir leur personnalité, c’est une des meilleures façons de me donner envie de les lire.

PS3 : Ma collection de marques-pages vous remercie aussi du fond du cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.