Titre : Contrat avec un salaud
Auteur : Sara Agnès L.
Genre : Romance contemporaine
Éditeur : Milady
Nombre de pages : 480

Amy a le don d’attirer les salauds : ses histoires d’amour finissent toutes en catastrophe. La dernière en date, une aventure avec son patron marié, lui a coûté son job. Désormais célibataire et au chômage, la jeune femme jure qu’on ne l’y reprendra plus… même si elle apprécie quelques plaisirs, comme ce soir-là au bar, où elle laisse un homme assez cavalier l’approcher. Lorsque, le lendemain, on l’appelle pour un emploi auquel elle a postulé, elle est enchantée et accepte de rencontrer la personne pour qui elle sera amenée à travailler : un artiste spécialisé dans la fabrication de décors de scène et qui a besoin d’une assistante. Amy est loin d’imaginer qu’elle va se retrouver devant l’inconnu du bar. Lui se souvient parfaitement d’elle, et il est bien décidé non seulement à lui confier ce poste, mais aussi à réitérer ses exploits – sans engagement, bien sûr. Oli sera-t-il le prochain salaud à gâcher la vie d’Amy, ou se révélera-t-il bien meilleur qu’il n’y paraît au premier abord… ?

Sara Agnès L. a toujours aimé raconter des histoires : plus jeune, avec ses poupées, puis dès qu’elle a su tenir un crayon, avec des mots. Parfois tendre, parfois rude avec ses personnages, elle affectionne néanmoins les récits qui se terminent bien, toujours avec un zeste de romance.

Maintenant que j’ai découvert cette auteure, me voilà en train de lire un autre de ses romans. Quand je l’ai commencé et que les 2 personnages se rencontrent, je me suis dit : « Tiens, on dirait du déjà lu !! » C’était sans compter sur l’imagination de Sara Agnès L qui a encore réussi à me surprendre !!

Amy est une femme qui a du répondant et qui ne se laisse pas faire, même si par moments elle est perdue dans ses sentiments et essaye de se protéger, vu qu’elle a tendance à attirer les « salauds » , son ex ne l’a pas aidé à avoir confiance en la gent masculine. Tout au long de cette lecture, j’ai vu son personnage évoluer, réussir à « lâcher prise » et se laisser porter dans cette relation qui, vu son évolution, lui fait un peu peur, car un peu trop intense. Elle a une façon de ne pas se laisser faire et de s’affirmer qui m’a beaucoup amusée.

Le personnage d’Olivier se classe effectivement dans la catégorie des « salauds », il le revendique assez clairement, car pour lui ce qui l’intéresse, c’est créer, boire et baiser. Il est toujours honnête dans ses propos et sur la nature des relations qu’il veut. Depuis son plus jeune âge, il n’a pas eut une vie facile et s’est « armé » comme il a pu pour éviter que les gens ne l’approche de trop près et qu’ils voient sa vulnérabilité. Il évolue beaucoup, lui aussi, en apprenant à s’ouvrir, mais a un peu du mal a doser et du coup il devient assez « étouffant » quand il prend conscience de ses sentiments.

J’ai adoré détester Olivier !!! Amy est une femme qui a du répondant et qui ne se laisse pas faire, même si, par moments, elle est perdue dans ses sentiments et essaye de se protéger, vu qu’elle a tendance à attirer les « salauds ». Son ex ne l’a pas aidé à avoir confiance en la gent masculine. Leur rencontre démarre très fort et, dès la troisième page, je savais que j’allais adorer. Ils ont une façon de communiquer assez originale et s’envoyant des « pics » assez régulièrement, mais sont quand même très complémentaires du coup n’ont pas conscience de l’évolution de leur relation.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-le sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.