Titre : Olgir le barde, tome 1 : Sérénade dragonique
Auteur : Patrick Bert
Genre : Fantasy, médiéval, comique
Éditeur : Editions du Dragon Noir
Nombre de pages : 241

Un troll sauvage parcourt les terres paisibles du roi Théodore, semant mort et désolation sur son passage. Délaissant sa vie tranquille de barde, Olgir se lance à sa poursuite. Durant sa quête, d’autres événements analogues se produisent. Sont-ils liés ? Une menace plus grande pèse-t-elle sur le royaume ? Avec l’aide de ses compagnons aussi courageux que pittoresques, réussira-t-il à rétablir la sérénité dans le monde de Caltaron ?

Manger un elfe, ça compte comme fruits et légumes ?
Druq, étudiant troll

Patrick BERT aurait pu naître sur la terre du milieu parmi les nains, les elfes et les hobbits et aurait eu, à coup sûr, dans la saga de Tolkien, un rôle totalement insignifiant, comme le gobelin qui sourit avant de recevoir une flèche en pleine tête, ou le brin d’herbe que foule Aragorn dans son combat contre les uruk-hai.

Mais le hasard a voulu qu’il naisse à notre époque sur notre bonne vieille terre, à Dunkerque, où les hobbits se comptent sur les doigts d’une main (il affirme en connaitre un).

Il aurait pu écrire et chanter des chansons. Mais sa voix calamiteuse et son absence de maîtrise instrumentale l’obligèrent à renoncer. Ce qui prouve que le hasard fait bien les choses.

Finalement, il s’est lancé dans l’écriture de romans de fantasy humoristique dont le héros, un barde, parodie nos chansons, au plus grand plaisir des lecteurs.

J’ai passé un moment agréable lors de cette lecture remplie de parodies et d’humour. 

Le personnage principal, Olgir Le Barde est donc, comme son nom l’indique, un barde, mais ce n’est qu’une couverture pour son véritable métier de voleur. Ami avec un chevalier, il partira à l’aventure avec lui à la poursuite d’une bête immonde et inconnu. 

J’ai bien ri aux parodies, mais évidemment, j’ai aussi eu peur avec Olgir lors des combats, la rencontre avec des trolls n’est pas très agréable, mais encore une fois le personnage nous épate avec ses capacités d’adaptation à la situation.

Tout au long du livre nous avons droit à pas mal d’aventures et de rencontres, le roman est rythmé par celles-ci d’ailleurs, car chaque chapitre est une nouvelle péripétie, en lien avec le reste cela va de soit, car ce n’est pas un recueil de nouvelles, mais du coup on suit cette histoire sans aucun soucis.

C’est un roman assez court, mais il y a d’autres tomes, c’est une série de 5 livres. 

Je suis juste super triste de ne pas avoir acheté les autres à la foire du livre de Bruxelles.

  • À lire si vous aimez
  • À éviter si vous cherchez
  • Les histoires drôles
  • Les livres courts
  • Un roman rythmé
  • Une histoire sans rebondissements
  • Une histoire d'amour
  • Une lecture longue et intellectuelle

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

Commandez-le sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.